Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/175

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
160
Mémoire sur les éthers.

beaucoup d’alcool ; 2°. qu’on ne forme par l’acide muriatique oxigéné et l’alcool qu’une matière huileuse, de l’eau, de l’acide carbonique, et une matière qu’on charbonne facilement, et non de l’éther, et que l’éther muriatique oxigéné qu’on admettoit, n’est autre chose que de l’alcool tenant en dissolution plus ou moins de matière huileuse et peut-être de l’éther muriatique et de l’éther sulfurique ; enfin que l’éther acétique est bien un composé particulier qui résulte des principes de l’acide acétique, combinés avec ceux de l’alcool.