Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/264

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
249
des sulfates par la chaleur.

seconde, provient de l’action du gaz nitreux sur l’acide sulfureux et le gaz oxigène de l’air atmosphérique, comme MM. Clément et Désormes l’ont démontré, et l’autre provient de l’action immédiate de l’acide sulfureux sur le gaz oxigène par le moyen de l’eau.

CONCLUSION.

1°. Tous les sulfates métalliques sont décomposables par l’action de la chaleur, en donnant des résultats dépendans de l’affinité des métaux pour l’acide sulfurique. Les sulfates dans lesquels l’acide est peu condensé, ne donnent à la distillation que de l’acide sulfurique. Ceux dans lesquels il est retenu beaucoup plus fortement, et qui sont insolubles, donnent de l’acide sulfureux et du gaz oxigène. Enfin les sulfates qui ont des propriétés communes aux précédens, et qui sont acide et solubles, donnent de l’acide sulfurique, du gaz oxigène et de l’acide sulfureux.

2°. Dans le grillage des sulfures métalliques les produits varient suivant la température et suivant les sulfures. À une température fort élevée, il ne se produit que de l’acide