Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/273

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
258
Sur l’air contenu
Noms des espèces. Proport. d’oxigène. Remarques.
19 Oriola 0.87 Ce poisson se prend toujours à une grande profondeur. Je n’ai point vu le corps, mais simplement la vessie natatoire, qui m’avoit été envoyée d’Yviza à Formentera.

La grande proportion d’oxigène existante dans les poissons qui terminent cette liste, m’ayant paru assez remarquable, j’ai mis tous mes soins à la constater, et je rapporte en détail à la fin de ce mémoire quelques-unes des analyses que j’ai faites pour la déterminer avec exactitude. L’hydrogène dont je me suis servi a toujours été fait dans de l’eau bouillie, avec toutes les précautions possibles, et j’en vérifiois la pureté par l’analyse de l’air atmosphérique, que l’on sait être composé de la même manière par toute la terre, et qui m’a constamment donné 0,21 d’oxigène à Formentera et à Yviza, absolument comme à Paris. Quant à la non existence de l’hydrogène dans l’air de la vessie natatoire, je l’ai constatée en introduisant dans cet air une quantité d’hydrogène moindre que celle qui étoit nécessaire pour absorber tout