Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/301

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
286
Description

que par l’accroissement ou la diminution de l’élasticité.

C’est ce manomètre même dont j’ai cherché à étendre les applications, et que j’ai tâché de rendre propre à l’observation des phénomènes qui on lieu pendant la végétation, et généralement de ceux que présentent les substances végétales et animales pendant leur vie ou après leur mort, relativement à l’atmosphère dont elles sont environnées.

D’abord, on apperçoit que le baromètre qui remplit les fonctions du manomètre, indique les quantités de gaz qui se dégagent ou s’absorbent dans un tems donné ; et comme il est facile de reconnoître un changement d’un millième dans la hauteur du baromètre, on peut déterminer un changement d’un millième dans la quantité de l’air renfermé, par l’absorption ou le dégagement d’un gaz.

Mais pour faire cette évaluation, il faut qu’un thermomètre suspendu intérieurement indique la même température que celle de la première observation ; ou si la température est différente, on doit ramener le gaz à la première par le calcul.

Ce calcul exige que l’on y fasse entrer, non-seulement le changement d’élasticité produit