Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/308

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
293
d’un manomètre.

paru n’a point été employée dans ce cas à former de l’acide carbonique ; mais qu’elle s’est combinée avec l’indigo, auquel elle a rendu par là son insolubilité et sa couleur.

J’ai voulu comparer les changemens qui sont produits par une substance colorante d’une espèce différente, c’est le campêche.

La décoction de campêche qu’on obtient ordinairement a une couleur bleue, parce qu’on la prépare dans des vaisseaux de cuivre : elle est d’un eau rouge, lorsqu’on s’est servi un vase de verre ou d’argent.

Cette décoction bien claire a été refroidie dans un vase bouché à l’émeri, pour qu’elle ne fût pas altérée par le contact de l’air, et placée dans le manomètre, le thermomètre étant à 18,5, le baromètre à 0m,7593 : quatre jours après, la liqueur étoit trouble et la température étant la même, le baromètre intérieur étoit baissé de 0m,03. L’abaissement a continué pendant deux mois, et dans cet espace de tems la liqueur est devenue très-trouble et d’un fauve rougeâtre ; il s’est formé un dépôt peu considérable et quelques bissus.

À la fin de l’expérience, le thermomètre étoit à 21,25, l’abaissement total du baromètre de 0m,050, l’air du manomètre, ramené à la