Page:Mémoires de physique et de chimie de la Société d’Arcueil - Tome 1.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
336
Note sur l’altération, etc.

une combinaison très-évaporable qui s’allie à tous les gaz, comme les autres vapeurs élastiques, qu’un gaz permanent.

3°. Puisque la partie caséeuse a moins d’azote que la plupart des autres substances animales, on peut conjecturer que pendant la vie cette partie s’animalise de plus en plus en acquérant une plus grande proportion d’azote et d’hydrogène ; ce qui peut s’expliquer par la combinaison plus intime de l’oxigène et de l’hydrogène qui entrent dans sa composition et par une séparation du carbone par l’acte de la respiration, en sorte que le dernier de l’action chimique pendant la vie, ait l’urée pour produit, selon l’opinion de M. Fourcroy[1].



  1. Syst. des conn. chim. tom. 10, p. 165.