Page:Mémoires sur le gouvernement de Lyon de l'intendant Lambert d'Herbigny.pdf/3

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Memoires sur le gouvernement de Lyon

Les Trois petites provinces de Lyonnois, Foretz, et Beaujolois, composent un gouvernement, Lequel du Nord au mydy a vingt grandes Lieues, et quinze ou seize de L’orient a l’occident.

Ses Confins Sont, entre le Couehant et le Nord, Le Bourbonnois au reste du nord, Le Briennois et le Maconoïs qui font partie de la bourgogne.

A L’orient Les rivieres de Saone et du Rhone, et La Bresse Le Long du franc lyonnois.

Au Midy Le vivarais, et Le Velay,

Au couchant L’auvergne.

La Saone Separe Le Beaujolois de la dombe, et Le Rhone Separe Le Lyonnois du dauphiné, Le seul bourg de la guillotière — de Lautre Coté du Rhône est du gouvernement de Lyon.

De ces trois provinces, Celle du Beaujollois est toutafait au Nord, Le Lyonnois au midy, Et Le Forez a L’occident des deux autres, — enveloppe aussi Le Lyonnois au midy, et s’etend Jusqu’au Rĥone par une petite pointe, Le Lyonnois, et Le beaujolois sont apeuprès de meme grandeur, Le Forez est seul aussi grand, meme un peu plus grand que les deux autres ensemble.

Du Côté du bourbonnois, La premiere paroisse de ce gouvernement est st Martin de Vaux appartenant au seigneur de Château morand. du coté du Maconnois est Láncié non Loing de la Saône.

Ces deux paroisses ne sont que de simples villages, Mais vers le Vivarais, Le bourg argental ; et vers L’auvergne, st Bonnet Le Château sont deux petites villes, et ce sont La apeupres Les quatre coins et extrémités du gouvernement.

Toutes ses parties sont contigües a La reserve d’une Seule, Scavoir La Chatellenie de Rocheblaine et pailheres ; laquelle est deux lieues avant dans le vivarais ; elle fust donnée en dot par humbert dauphin de viennois a Alize sa fille, en la mariant Jean premier du nom Comte du Foretz en Lannée 1294.