Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Et qui fait dans ses pantalons
Pour embêter la République !
Plonplon, si tu réclam’ encor,
On va t’ fair’ passer la frontière.
Faut pas non plus rater Victor,
Il est plus canaill’ que son père !

Chansons-du-chat-noir-p17.png

Moi j’ vas vous dir’ la vérité :
Les princ’ il est capitalisse
Et l’ travailleur est exploité,
C’est ça la mort du socialisse.
Ah ! si l’on écoutait Basly,
On confisquerait leur galette,
Avec quoi qu’ l’anarchisse aussi
Il pourrait s’ flanquer des noc’ chouettes !