Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Qui r’connaissait plus personne
        Parmi ses copains.
Il avait un’ queu’ d’morue
        Comme un aristo,
On l’acclamait dans la rue…
        Coquin d’ populo !

Ensuite, à la ritournelle
        D’ la premièr’ polka,
On voit arriver Poubelle :
        Qu’est-c’ qu’il vient fair’ là ?
Au lieu d’ le mettre à la porte,
        Comm’ c’était son lot,
V’là la foule qui l’escorte…
        Coquin d’ populo !

Chansons-du-chat-noir-p42.png

Pendant un’ valse charmante,
        Faisant un p’tit r’pos,