Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/58

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Chansons-du-chat-noir-p54.png

    — Un matin, dans notre rue,
    Avec Laguerre il passa.
    On se pressait pour voir ça,
J’étais aussi dans la cohue.
    Oh ! voir ses bottes de cuir,
    Oh ! contempler sa moustache,
    Sa barbe blonde… et mourir !
    On se bouscule, on se fâche.
    Et je laisse sous les coups
    Quatre dents, mais j’en suis fière ! »

— Quel beau jour pour vous, grand’mère,
Grand’mère, quel beau jour pour vous !