Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’ÉLECTEUR EMBARRASSÉ


Près de la porte Saint-Martin,
Passant la veille du scrutin,
J’vis un homm’ qui collait à plat
        L’affich’ d’un candidat !

Chansons-du-chat-noir-p67.png

Je m’approche en disant comm’ ça :
Les candidats, ma foi j’ m’en fiche.
Mais y’a du bon sur cette affiche,
Votons pour ce citoyen-là !
 
Un autre homme arrive soudain.
Un grand pot de colle à la main,
Sur le mur il coll’ tranquill’ment
        Un nouveau boniment !