Page:Mac-Nab - Chansons du Chat noir, Heugel.djvu/82

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Qui gisait, mélancolique,
Abandonné du destin.
Tous quatre avec frénésie
Tomb’ dessus comm’ des vautours.
L’ premier dit : « Pas d’ jalousie,
On l’ fum’ra chacun son tour. »

Et moi, les mains, etc.

Chansons-du-chat-noir-p78.png

Tout en faisant d’la fumée,
Ils entrent chez l’mastroquet,
L’ deuxièm’ dit : « C’est ma tournée,
Moi j’ m’enfile un perroquet ! »
« Patron, servez-nous du raide, »
Fait l’ troisièm’, un p’tit pâlot ;
L’ quatrièm’ dit : « J’intercède
Pour un verr’ de picolo ! »

Et moi, les mains, etc.