Page:Malato - Philosophie de l'Anarchie, Stock, 1897.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ble rationalisme de la science, qui, délivrée de toute entrave officielle, aura pris un prodigieux essor ? Et à l’adoration de Dieu et du maître, par quoi répondre, si ce n’est par l’affirmation tout anarchiste : « Ni Dieu ni maître ! »