Page:Malato - Philosophie de l'Anarchie, Stock, 1897.djvu/55

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


même qu’on prédit qu’un homme mangeant outre mesure étouffera d’indigestion, qu’un temps sec amènera une mauvaise récolte ou que, dans telle circonstance, un individu nerveux agira différemment d’un lymphatique, de même, on conclut que tel fait s’est passé pour tel motif relié lui-même à une cause plus éloignée. Les lois naturelles, qui sont simplement la manière d’être des corps, éliminent donc de plus en plus l’idée de Dieu.

Les socialistes non anarchistes qui, ne comprenant pas que leur société idéale ne peut s’établir que sur la destruction complète de la société actuelle, ont commis la faute de s’engager dans l’engrenage parlementaire, seront aussi impuissants contre la religion que l’ont été les républicains radicaux qui, après avoir promis la séparation de l’Église et de l’État, la suppression du budget des cultes et le retour à la nation des biens accaparés par les congrégations religieuses, n’ont pu exécuter aucun des points de leur programme. De concessions