Page:Mallarmé - Les Dieux antiques.djvu/11

La bibliothèque libre.
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




AVANT-PROPOS DE L’ÉDITEUR





La littérature française ne possède, à l’exception de dictionnaires d’une lecture toujours difficile, aucun travail mythologique disposé comme un livre, avec lien et sur un plan d’ensemble.

Quel répertoire intact et riche offrent, cependant, les documents accumulés depuis le commencement du siècle par des savants dont les noms viennent en foule à la pensée : Niebuhr, Grimm, Moir, Walker, H. H. Wilson, Cornwall, Kuhn, Preller, Lewis, Grote, Thirlwall, à l’étranger ; et chez nous, Bréal, Baudry et Louis Ménard !