Page:Marie Lenéru - La Paix.djvu/164

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pas parlé de ta décision… Mais il va de soi que c’en est fini de nos projets communs.


Jean

Tu me l’as déjà dit. Mais j’avoue que je n’y croyais pas… l’idée qu’une femme peut mettre son amour à ce prix-là… l’éternelle acceptation de la guerre.


Simone

J’ai fait vœu de n’épouser qu’un soldat !


Mabel, émue.

Le jour où chaque femme au monde sera bien résolue, en ce qui la concerne, à dévouer toute son âme à la paix, où elle sera convaincue qu’après la mort sur le champ de bataille, il n’y a rien de plus beau qu’une vie d’action et de lutte pour la paix, où elle sera résolue à élever ses fils…


Simone

Je veux que mes fils soient soldats !


Mabel

Désormais, il nous faut des soldats de toutes les armes, il nous faut des soldats de la paix. Ce ne seront pas les moins braves les moins aventureux, ni les moins guerriers…