Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/182

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
127
histoire de églises et chapelles de lyon

communauté se réunissait et on demandait aux religieuses leur consentement pour l’extinction du couvent criblé de dettes. Cette disparition fut acceptée en ce sens qu’on décida de ne plus recevoir de novices. La révolution précipita la dispersion des religieuses, et, en 1807, les bâtiments de l’ancien couvent étaient utilisés par le ministère de la guerre.

La chapelle Sainte-Marie-des-Chaînes était vaste, et meublée, de chaque côté du chœur, d’une rangée de stalles comprenant en tout trente-six sièges. De sa décoration ni de son aménagement, rien, sauf une grande Crucifixion, ne méritait d’être conservé.


BIBLIOGRAPHIE DU CHAPITRE IV

LA CHARITÉ

La police de l’aumosne de Lyon, imprimé chez Seb. Gryphius, 1539, auec priuilege pour deux ans comme il appert a la fin du liure ; in-4, 56 p.

Institvtion de l’avmosne générale de Lyon, ensemble l’œconomie & reglement qui s’obscrue dans l’hospital de Nostre-Dame de la Charité, où sont les pauures renfermez de ladite aumosne ; reueuë & augmentée de nouueau, cinquième édition. À Lyon, M.DC.XLVIl, in-4, 14 f.-126 p.-i f., 1 plan. — La 2e édition est de 1628, la 3e de 1632, la 4e de 1639, la 5e de 1617, la 6e de 1662 : enfin il en existe une de 1699.

Oraison funèbre de Mme d’Orléans, souveraine de Dombes, prononcée en présence de la cour du parlement de Dombes, dans l’église de la Charité de Lyon, le 20 juin 1693, par J.-B. Doucette, chanoine de Saint-Martin d’Ainay. Lyon, 1693, in-4, 38 p.

R. P. Renaud, de l’ordre de Saint-Dominique, Description de la pompe funèbre(( de Mgr le maréchal duc de Villeroy, faite en l’église de la Charité de Lyon, avec l’oraison funèbre. Lyon, 1730, in-fol., planches dessinées par de Gérando et gravées par Daudet.

Lettres patentes accordées par sa majesté à l’hôpital général de la Charité, au mois de septembre 1729. Lyon, 1761.

Statuts et reglements de l’hôpital général de la Charité et aumône générale de Lyon. [Blason]. À Lyon, chez Aimé de la Roche, imprimeur ordinaire de Mgr le duc de Villeroy, de la ville & de l’hôpital général de la Charité, M.DCC.LXV, in-4, xvj-720 p. — Autre édition en 1766.

Inventaire sommaire des archives hospitalières antérieures à 1790, rédigé par MM. A. Steyert et F. Rolle. Ville de Lyon, La Charité ou aumône-générale, tome premier. [Blason.] Lyon, imprimerie Alf.-Louis Perrin et Marinet, 1874. in-4, 4 vol., 8 f.-396 p.-2 f., 2 f.-232-75-24-109 p.-l f., 138 p.-i f.

Comte G. de Soultrait, Introduction de l’inventaire des archives de l’hospice de la Charité de Lyon. Lyon, 1874, in-4, 12 p.

Marc Panissot, bienfaiteur de l’hospice de la Charité de Lyon, par P. Brégrot du Lut. [Blason.] Lyon, Mougin-Rusand, imprimeur, 1890. (Au début :) Extrait de la Revue du Lyonnais, in-8. 23 p.

Souvenirs hospitaliers lyonnais offerts au congrès national d’assistance par les membres du conseil général d’administration des Hospices civils de Lyon, juillet 1894, in-8. — C’est un album de 12 photographies de l’Hôtel-Dieu, de l’hôpital de la Croix-Rousse, de la Charité, de l’hôpital Renée Sabran, de l’hospice du Perron et de l’hospice de l’Antiquaille.

CŒUR-AGONISANT

Notice succincte sur l’archiconfrérie du Cœur agonisant de Jésus et de Notre-Dame des Douleurs, établie à Jérusalem, avec centre principal à Lyon, in-32, 2 f.

L’intercession perpétuelle au Cœur agonisant de Jésus, pour les quatre-vingt mille agonisants qui meurent chaque jour, confrérie, association ; par le p, J. Lyonnard, de la Compagnie de Jésus. Paris, Poussielgue, 1867, in-18, 339 p.

Salut des moribonds et manuel de l’archiconfrérie du Cœur agonisant de Jésus et du Cœur compatissant de Marie, établie à Jérusalem et à Lyon, en faveur des cent mille mourants de chaque jour et des affligés : par le p. Fulgence Boué, de la Compagnie de Jésus, 3e édition. Paris. Périsse, 1885, in-32, xxiv-301 p.

La mère Marie-Madeleine du Cœur-Agonisant de Jésus, fondatrice de la congrégation du Cœur agonisant. 1803-1883, par un père de la Compagnie de Jésus. Toulouse, Loubens, 1893, in-16, 53 p.

Bulletin de l’archiconfrérie du Cœur agonisant de Jésus et du Cœur compatissant de Marie, pour le salut des cent mille mourants de chaque jour et la consolation des affligés. Angers, Lecoq, 1901, in-8, par fascicules de 36 p.

CHARLOTTES

La ville des aumônes, tableau des œuvres de charité de la ville de Lyon, par l’abbé A. Bez. Lyon, librairie chrétienne, 1840, in-8, 282 p.

Règlement de la société charitable dite des Charlottes,