Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/215

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
169
bibliographie du chapitre v

BIBLIOGRAPHIE DU CHAPITRE V

SAINT-IRÉNÉE

Notice sur les martyrs de Lyon et la crypte de Saint-Irénée. Lyon, Vitte & Perrosset s. d., in-16, 16p.

Adrien péladan, De l’église romaine de Saint-Irénée à Lyon, dans La France littéraire, VIII, 475.

Abrégé de l’histoire des martyrs et des saints de la ville de Lyon, avec les statuts et règlemens de l’ancienne confrérie de saint Irénée cl des martyrs de Lyon, rétablie de nouveau en l’église dudit saint Irénée à Lyon ; par le sieur Jean Guérin, chamarier de l’église de saint Irénée. À Lyon, chez Estienne Perrin, 1668, in-18, xiv-234 p.

Autre édition : À Lyon, chez la vefve de Gvill. Barbier, imprimeur ordinaire du roy, M.DC.LXVIII, avec approbation & permission, in-16, 8 f.-221 p.

Mémoire pour les chanoines réguliers de l’ordre de Saint-Augustin, congrégation de France, établis au quartier de Saint-Irénée de la ville de Lyon, et les bourgeois habitans des paroisses de Saint-Just & Saint-Irénée de la même ville, contre Claude Allain, fermier des anciens & nouveaux octrois de la ville et fauxbourgs de Lyon et les prévôt des marchands & échevins de la même ville. [À la fin :] De l’imprimerie de P.-G. Le Mercier fils, 1731, in-folio, 30 p.

Voyage du saint Calvaire sur la montagne des martyrs de Lyon, à S. Irénée, avec l’instruction pour pratiquer avec fruit cette dévotion, enrichi d’onze planches en taille-douce, qui représentent les mystères delà passion du Sauveur et d’un abrégé historique de l’antiquité & sainteté des églises de S. Just & S. Irénée, où un très grand nombre de chrétiens ont été martyrisez & inhumez, par M. Nicolas Nivon, chanoine et infirmier de Saint-Irénée. Lyon, Léonard de la Roche, 1731, in-12, 16 f.-39-180-113 p.-7 f., gravures. — Autre édition : Lyon, Jacquenod et Rusand, 1764, in-12.

Manuel à l’usage des associés de la confrérie des saints martyrs de Lyon, contenant un abrégé historique des martyrs de Lyon, de s. Pothin, de s. Irénée, etc., avec la lettre des fidèles de Vienne et de Lyon aux églises d’Asie, les statuts de la confrérie des saints martyrs, avec les indulgences qui lui ont été accordées, les offices des fêtes des saints martyrs, avec des prières en leur honneur, le chemin de la croix et l’ordinaire de la messe avec les prières pour la confession et la communion. Lyon, Rusand, ISIS, in-18, 2 f.- 476 p.

Fleury La serve. L’église de Saint-Irénée, dans Lyon ancien et moderne, par les collaborateurs de la Revue du Lyonnais, sous la direction de Léon Boitel… (1843), II, 259.

Notice sur la confrérie des Saints-Martyrs de Lyon, [à Saint-Irénée]. Lyon, 1853.

[D. Meynis], Mémorial de la confrérie instituée en l’honneur des Saints-Martyrs de Lyon. Lyon-Paris, Pélagaud, 1855, in-18, 2 f.-201 p., 1 plan. — Autre édition en 1863.

Procès-verbal des fouilles faites dans le chœur de l’église souterraine de Saint-Irénée, 1856.

[D. Meynis], Des reliques des saints martyrs de Lyon, conservées à l’entrée de la crypte de Saint-Irénée. Lyon, Pélagaud, 1874, in-8, 8 p.

Les anciennes églises paroissiales de Lyon, par D. Meynis, auteur des Grands souvenirs de L’Église de Lyon, etc. Lyon, P.-N. Josserand, libraire-éditeur, 1872, in-18, VIII-172 p.-1 f.

Notice sur la réouverture de l’église de Saint-Irénée à Lyon, et sur la chapelle du Saint-Sépulcre par D. Meynis, auteur du Mémorial de la confrérie des saints martyrs, etc. Lyon, Pélagaud, 1879, in-8.16 p.

D. Meynis, Date de la crypte de Saint-Irénée, réponse à M. Steyert. Extrait de la Revue du Lyonnais. Lyon, Mougin-Rusand, 1880, in-8, 1 f.-6 p.

La montagne sainte, mémorial de la confrérie des Saints-Martyrs de Lyon, par D. Meynis, commandeur de l’ordre de Saint-Sylvestre, auteur de divers ouvrages sur l’histoire lyonnaise. [À la fin :] Lyon, imprimerie catholique, J.-E. Albert, 1880, in-8, 3 f.-VIII - 231 p., gravures, plans.

Date de la crypte de Saint-Irénée ; réponse à M. Steyert par D. Meynis, commandeur de l’ordre de Saint-Sylvestre, auteur du livre La montagne sainte. Lyon, imp. Albert, 1883, in-8, 20 p.

Revue d’études critiques sur différents sujets, [par A. Steyert], n° 1, mai 1883. Lyon, Waltener et Cie, 1883, in-8.

J. Birot, La crypte Saint-Irénée de Lyon, dans Bulletin historique du diocèse de Lyon (1903), III, 150-4.

SAINT-JUST

La reception de monsievr Ivste de Tovrnon en l’esglise sainct Iust de Lyon, l’an 1542. À Lyon, on les vend en la rue du Plat, à l’enseigne de la Providence, par Louis Brun, avec permission. [À la fin :] Nouvellement imprimé pour E. Longin, le mardy iour de sainct Iehan l’évangéliste, uingt septiesme décembre mil neuf cens quatre, à Lyon, par Paul Legendre, en rue Belle-Cordière. [2e partie :] Receptio domini Tvrnonensis in ecclesia sancti Ivsti Lvgduni, anno Domini millesimo quingentesimo quadragesimo secundo. Lvgdvni, apud Lvdovievm Brvn, cum privilegio, petit in-8, 2 parties 6 et 6 fnc.

Verbal et information faite par l’authorité du roy Charles IX de la ruine de l’église, cloistre, maisons canoniales & du chasteau des seigneurs chanoines & chapitre de S. Iust de Lyon, démolis par ceux de la religion prétendue réformée, l’année mille cinq cens soixante-deux, après la prise de la ville de Lyon. À Lyon, chez Gvillavme Barbier, imprimeur ordinaire du roy, à la place de Confort, M.DC.LXII, in-4, 32 p.

Écrits importans pour le chapitre de l’église collégiale de Saint-Just de Lyon, et pour tous les chapitres et toutes les communautés ecclésiastiques. À Lyon, de l’imprimerie, de la ville, M.DCC.LXXXV1I, in-4, 76 p.

Notice sur saint Jubin, archevêque de Lyon, avec une dissertation sur l’authenticité de son corps et de son tombeau, quelques-unes des guérisons obtenues par son intercession