Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/262

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
214
histoire des églises et chapelles de lyon

La bénédiction de l’édifice fut accomplie, le 15 octobre 1888, par le cardinal Foulon, archevêque de Lyon. Le monument toutefois n’est pas achevé. Il ne comporte présentement que la façade et les trois nefs jusqu’au transept ; celui-ci reste à construire ainsi que tout le chœur. M. Viennois mourut le 27 janvier 1892. Ses restes reposent au cimetière en attendant qu’ils soient rendus un jour à l’église qui fut le témoin d’une si noble existence.

Le chanoine Viennois, curé de Saint-Joseph.

Le maître-autel de marbre blanc est orné dun bas-relief : la Sainte Famille, et surmonté d’une statue de saint Joseph. Au fond du chœur se trouvent les orgues et de chaque côté deux groupes : sainte Anne instruisant Marie enfant, et Notre-Dame de Pitié. En avant du chœur, un tableau représentant le Christ en croix.

Les basses nefs n’ont pas encore leurs chapelles. Deux autels provisoires en bois peint sont surmontés des statues de la Vierge et du Sacré-Cœur, à qui ils sont dédiés. Dans les retraits ménagés pour placer les confessionnaux on a mis, d’un côté un autel à saint Antoine de Padoue, de l’autre un grand reliquaire renfermant des objets qui ont servi au bienheureux Vianney, curé d’Ars. Au fond de la nef se trouvent deux chapelles surmontées d’une petite coupole : à droite celle de la Croix, à gauche celle du baptistère, où trois anges dorés présentent un reliquaire ainsi disposé : au milieu se voit une relique de saint Joseph et tout autour de nombreuses reliques de saints, rangées en douze compartiments, suivant les mois de leur fête.

Saint-Joseph (État actuel.)

Les vitraux de l’église Saint-Joseph ont tous été donnés par M. et Mme Collin, au nom de Mme Clauri. En voici la description. Ceux de la petite nef de droite représentent : 1° le Mariage de saint Joseph ; 2° la Naissance du Sauveur ; 3° l’Adoration des bergers ; 4° les Mages ; 5° la Présentation de Jésus au Temple ; 6° Joseph, époux de la Vierge Marie, est averti par l’ange de fuir en Égypte. Dans la basse-nef de gauche : 1° la Fuite en Égypte ; 2° le Recouvrement de Jésus au Temple ; 3° la sainte Famille en prière ; 4° la sainte Famille au travail ; 5° la Mort de saint Joseph ; 6° M. l’abbé Viennois offre et dédie l’église paroissiale à saint Joseph. Le fond de la nef est éclairé par une grande verrière : on y a représenté la Reine des anges entourée de vingt-quatre sujets contenus dans douze grands et douze petits médaillons. Ce vitrail, qu’on a placé récemment,