Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/316

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
266
histoire des églises et chapelles de lyon

2° il est tenaillé par le bourreau ; 3° il est exposé aux lions. Verrière de sainte Mathilde, donnée par Mme Gourd : 1° elle fait l’aumône aux pauvres ; 2° elle est honorée par le peuple ; 3° sa mort.

La petite nef de droite est éclairée par sept verrières dont voici les sujets. Vitrail de saint François de Sales : 1° en priant dans l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris, il surmonte une tentation de désespoir ; 2° sa prédication dans le Chablais ; 3° il donne une règle aux religieuses de la Visitation. Verrière de saint Charles Borromée : 1° il reçoit le chapeau de cardinal ; 2° il donne la communion à saint Louis de Gonzague ; 3° il assiste un pestiféré. Vitrail de sainte Eugénie, œuvre de Victor Honer, de Nancy : 1° le baptême de la sainte ; 2° sa condamnation ; 3° son martyre. Verrière de sainte Chantal : 1° elle instruit ses enfants ; 2° elle donne des statuts aux sœurs de la Visitation ; 3° sa mort. Vitrail de saint Jules, pape : 1° il est couronné de la tiare ; 2" il reçoit la visite d’un saint évêque ; 3° il tient un concile. Verrière de saint Nicolas, évêque de Myre : 1° il dote trois °filles pauvres qui se trouvaient dans l’occasion de se perdre ; 2° il est couronné par les anges ; 3° il est transporté, sur mer, d’Orient en Italie. Vitrail de saint Claude : 1° il quitte le monastère de Saint-Oyend, lorsqu’il est nommé archevêque de Saint-Claude ; 2° il abdique la prélature ; 3° sa mort.

Au milieu de l’église s’élève une chaire fort élégante à double escalier. Elle est l’œuvre du sculpteur Chenevay. Sur les panneaux sont sculptés les quatre grands docteurs de l’église : saint Ambroise, saint Augustin, saint Jérôme et saint Grégoire, pape. Au fond de l’église, sur une vaste tribune, sont placées les orgues, œuvre de M. Aurand-Wirth. On doit signaler également le chemin de croix, en pierre sculptée, œuvre de M. Bayet-Biot.


BIBLIOGRAPHIE DU CHAPITRE VIII

RÉDEMPTION

Le petit paroissial de la Rédemption, Lyon, n° 72 (à 83), février 1905 (à janvier 1906). Imp. A. Reynaud, Lyon, in-8. à 2 col., 4 p.

FRANCISCAINS DU TIERS-ORDRE, DIT PICPUS ET NOTRE-DAME-SAINT-LOUIS DE LA GUILLOTIÈRE

Grande carte de la Guillotière et du mandement de Béchevelin, province du Lyonnois, d’après l’original de 1809, déposé aux archives de la Guillotière. Publiée à 100 ex., en 1884, par la Société de topographie de Lyon.

Grande carte de la Guillotière et du mandement de Béchevelin, province du Lyonnois, d’après l’original de 1809, déposé aux archives de la Guillotière. Publiée à 100 ex., en 1884, par la Société de topographie de Lyon.

Mémoire pour les RR. PP. provincial, supérieurs & religieux du Tiers-Ordre de Saint-François de la province de Lyon, contre les frères Alexis Rupert, Ferréol Girard, Hilarion Gousset, Côme Nicolas, Lazare Villard, Blaize Mazuyer & Clément Clerc, religieux oblats ou servants desdits ordre et province. Lyon, Delaroche, 1760, in-folio, 32 p. — Au sujet du port du capuce.

Confrérie de Saint-Roch et de Saint-Sébastien, érigée dans l’église des religieux du Tiers-Ordre de Saint-François, au faubourg de la Guillotière. Lyon, 1776, in-12.

Mission de la paroisse de la Guillotière, l’un des faubourgs de Lyon, 1818. À Lyon, chez Lambert-Gentot, in-8, 16 p. — Compte rendu historique.

Notice historique et topographique sur la ville de la Guillotière, projet d’embellissement, par Christophe Crépet, ancien élève de l’école royale des Beaux-Arts de Paris, architecte voyer de la ville de la Guillotière. Lyon, Marie, 1815, in-4, 48 p.-2 f., grav.

Histoire de ta Guillotière et des Brotteaux, depuis sa fondation jusqu’à nos jours, 1846, par F. Meifred. Lyon, Giraud, 1846, in-S, viij-112 p.

Vital de Valous, Lettre à M. L. Morel de Voleine, sur l’étymologie de la Guillotière, 186S, grand in-8, 10 p.

Abbé Vachet, Le Tiers-Ordre de Saint-François ou Picpus, dans Revue du Lyonnais (1892), 5e série, XIV, 1. — Tiré à part : Lyon, Mougin-Rusand, 1892, in-8, 43 p.

Marie et la paroisse Notre-Dame-Saint-Louis, rapport de