Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome I.djvu/315

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
265
montchat

À droite, chapelle du Sacré-Cœur ; l’autel est surmonté d’une belle statue par Fabisch, et est éclairé par un vitrail représentant : 1° Jésus et la Samaritaine ; 2° saint Jean l’Évangéliste ; 3° le Sacré-Cœur et la bienheureuse Marguerite-Marie. Tout à côté l’on a placé une Pietà.

Intérieur de Notre-Dame-de-Bon-Secours (Montchat).

À gauche, chapelle Saint-Joseph ; au-dessus de l’autel, statue du saint patriarche par Pagny, de Lyon, et vitrail représentant : 1° le Mariage de la Vierge ; 2° la Sainte Famille ; 3° la Mort de saint Joseph. Tout auprès, un édicule dédié à saint Antoine de Padoue, avec sa statue, par Chenevay de Lyon, a été élevé en mémoire de la protection accordée par la Providence, le 10 mai 1896, lors de la chute de la foudre sur l’église, au milieu de la cérémonie des vêpres, sans que personne de la nombreuse assistance en fût atteint.

Les vitraux de l’église de Montchat sont remarquables, ils éclairent les basses nefs et méritent une description détaillée. Commençons par la petite nef de droite. Une première verrière redit la vie de sainte Élisabeth, en trois scènes : 1° les provisions qu’elle porte aux pauvres se changent en roses ; 2° elle nourrit les indigents ; 3° elle est reçue du tiers ordre de saint François. Vitrail de saint Sixte : 1° il encourage son disciple saint Laurent ; 2° il refuse de sacrifier aux idoles ; 3° son martyre. Verrière de la Trinité, décorée d’un grand Christ en bronze. Vitrail de saint Antoine de Padoue : 1" l’Enfant Jésus lui apparaît ; 2° sa prédication ; 3° la translation de son corps. Verrière de sainte Catherine, martyre : 1° elle est consolée par la Sainte Vierge ; 2° elle est emprisonnée ; 3° son martyre. Vitrail de saint Alexandre donné par M. Gourd : 1° sa condamnation ;