Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Fronton de la basilique de Fourvière.

HISTOIRE
DES
ÉGLISES ET CHAPELLES DE LYON

CHAPITRE I

NOTRE-DAME DE FOURVIÈRE


Le fondateur de Fourvière est bien connu : il se nommait Olivier de Chavannes et, à sa mort, survenue le 4 septembre d’une des deux années 1186 ou 1187, il occupait le premier rang dans le chapitre de l’Église de Lyon. Pour déterminer, aussi approximativement que possible, l’époque de sa pieuse entreprise, il faut se rappeler, d’une part, qu’il succéda dans le décanat à Bérard de Pizay, mort le 8 janvier 1177, et observer, de l’autre, que la canonisation de Thomas Becket, le patron associé à la Mère de Dieu dans la dédicace de la chapelle, fut publiée en 1173 ; on s’égarerait donc fort peu, en supposant que les assises