Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/303

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
283
hôtel-dieu

La première chapelle de droite est dédiée à Notre-Dame-de-Grâce ; elle est décorée d’une statue en marbre provenant, dit-on, de l’ancien édicule du pont du Change et sculptée par Mimerel ; l’enfant Jésus que porte la Vierge ayant été brisé, on en a moulé un autre en plâtre.

La chapelle suivante est celle de Saint-Joseph. Un beau groupe de marbre domine l’autel. Saint Joseph, sur le point de mourir, est étendu la tête appuyée sur l’épaule de Jésus, tandis que Marie en pleurs contemple cette scène. L’autel est décoré d’un bas-relief : la Sainte Famille dans l’atelier de Nazareth.

Pietà, par Dufraisne, à l’Hôtel-Dieu.

La troisième chapelle est sous le vocable du Sacré-Cœur ; à l’autel, dans un groupe saisissant, la bienheureuse Marguerite-Marie est représentée à genoux aux pieds de Notre-Seigneur. Dans un bas-relief, Jésus tient sur sa poitrine l’apôtre bien-aimé, et au-dessus de leurs têtes, le calice paraît entouré d’une auréole ; de chaque côté du groupe, saint François d’Assise et saint François de Sales.

Dans la quatrième chapelle se trouvent les fonts baptismaux dominés par un groupe : Notre-Seigneur recevant le baptême de saint Jean.

La nef de gauche possède d’abord la chapelle Notre-Dame-de-Pitié avec groupe en marbre ; la porte du tabernacle, en cuivre repoussé, représente le Sauveur chez Simon le Pharisien. On pénètre de là dans la chapelle Sainte-Madeleine ; le groupe au-dessus de