Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/363

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
343
capucins

est approximativement de 3.500 âmes. Pour la formation de la paroisse de l’Assomption, un bel emplacement donnant sur la roule d’Heyrieux a été généreusement donné et soigneusement réservé ; mais sur ce vaste champ tout se construit : église, cure et maisons d’œuvres. Voici que déjà s’élève une chapelle provisoire, ouverte le 15 août 1908, jour de la fête patronale.

SAINT-ALBAN

Aux confins de Monplaisir et de Bron se trouve une chapelle dédiée à saint Alban. Son origine serait des plus anciennes. « Tout me porte à croire, raconte l’historien Cochard, qu’il existait du temps des Romains, sur l’emplacement qu’occupe la chapelle rurale de Saint-Alban, un temple ou du moins un Sacellum, dédié à quelqu’une de leurs divinités. On remarque, en effet, dans les murs de cette chapelle, des débris de marbres sculptés, des matériaux provenant d’anciennes constructions et sur la petite porte, au nord, une pierre de choin qui contient des fragments d’une inscription en lettres onciales, annonçant la douleur d’un fils, militaire à Lyon, qui avait perdu sa mère. » Aujourd’hui on y voit établie une œuvre bien touchante confiée aux sœurs Saint-Vincent de Paul : elles soignent avec dévouement des enfants et jeunes gens incurables.

GRANDS-CAPUCINS — CAPUCINS DU PETIT-FOREST

L’ordre des Capucins se rattache à celui des Frères Mineurs, fondés par saint François d’Assise, né dans cette ville, en 1182, mort à Sainte-Marie-des-Anges, en 1216. « Mathieu de Bassi, frère Mineur du couvent de Monte-Falco, ayant vu dans un tableau saint François représenté avec un capuce pointu, en fit confectionner un semblable en 1525. La même année, il commença à se couvrir la tête de cette coiffure et à marcher pieds nus. Ses compagnons furent désignés sous le nom de Capucins et approuvés par les papes Clément VII et Paul III. Grégoire XIII envoya des Capucins en France, sur la demande de Charles IX et le cardinal de Lorraine leur fit construire un monastère à Meudon.

Au xviiie siècle, cet ordre avait pris une extension si considérable qu’il possédait 1.600 monastères habités par 25.000 religieux. En 1574, le frère Jérôme de Milan, Capucin, se rendit à Lyon, où il logea chez Pompée Porro, riche banquier et son compatriote. Il décida Porro et quelques-uns de ses amis à construire un monastère pour les religieux. Dans ce but, ces bienfaiteurs achetèrent la propriété du sieur de Gadagne, banquier