Page:Martin - Histoire des églises et chapelles de Lyon, 1908, tome II.djvu/402

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
380
histoire des églises et chapelles de lyon

trésor fut sauvé par les sœurs, au moment de la Terreur. À cette époque, les religieuses se dispersèrent d’elles-mêmes : quelques-unes connurent la tristesse des cachots, mais aucune d’entre elles ne fut appelée à la gloire de l’échafaud. Il n’entre pas dans notre plan de raconter la restauration au xixe siècle de la communauté du Verbe-Incarné de Lyon et son installation à Fourvière en 1832, non plus que les années de prospérité qu’elle connut de nouveau, enfin, à la suite des lois contre les congrégations, son exode sur la terre étrangère. Disons seulement que l’œuvre de la mère de Matel n’a point péri et viendra un jour, prochain peut-être, où réapparaîtront dans notre cité les filles de cette digne mère, l’honneur du Forez par sa naissance et de Lyon par son long séjour.

Chapelle du Verbe-Incarné.

La chapelle du Verbe-Incarné fut construite en 1848. Elle ne possède qu’une seule nef et un seul autel, celui-ci en marbre blanc par M. Galtier. Dans la chapelle se trouve une statue de saint Joseph, et de beaux tableaux en broderies anciennes représentant l’adoration des mages et l’incarnation, enfin un portrait de la vénérable mère de Matel à l’âge de trente-cinq ans environ. La chapelle est éclairée par trois vitraux avec images de Notre-Seigneur, de la Sainte Vierge et de saint Joseph. Dans le clos du Verbe-Incarné se trouvaient deux chapelles : Sainte-Madeleine autrefois recluserie et l’oratoire de Lorette ; voici quelques détails sur la première.

Lorsque Clément V fut élu pape, il se fit sacrer dans l’église Saint-Just de Lyon. À cette cérémonie assistaient, outre les cardinaux, le roi de France, le roi d’Angleterre, le roi d’Aragon, le duc de Bourgogne, celui de Bretagne et un si grand nombre de comtes, de barons et de gens du peuple « que les fenêtres, dit Fodéré, auteur Franciscain,