Page:Mary Summer - Histoire du Bouddha Sakya-Mouni, 1874.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


s’éteignit doucement, les yeux tournés vers Sâkya, l’objet unique de son amour, guidée par cette main chérie dans les sentiers de la délivrance. Quelle femme n’envierait sa destinée !