Page:Mary Summer - Histoire du Bouddha Sakya-Mouni, 1874.djvu/220

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Trente-deux magies des femmes, 60.

Trichnâ, fille du démon Mâra, 79.

Tripitaka, V. Corbeille.

Triple science (trividyâ). La connaissance des trois vérités élémentaires du Bouddhisme :

1. Toute créature est périssable ;

2. La douleur est le lot de tous les êtres animés ;

3. Le corps est comme une bulle d’eau, et tout phénomène matériel est sans réalité, 77.

Trois catégories d’êtres, 83.

Trois fois tourner autour d’une personne en lui présentant le côté droit, était une sorte de salut très-respectueux. Cette coutume, dont il est très-souvent question, est aussi une des plus anciennes du Brahmanisme, car on la trouve déjà dans les rituels de l’époque védique. Les Bouddhistes, qui adoptèrent cette manière de saluer, faisaient, dans certains cas, jusqu’à sept fois le tour du personnage qu’ils voulaient honorer.

D’après W. Scott (Waverley, ch. xxiv), les plus anciens des montagnards écossais faisaient encore, de son temps, ce qu’ils appelaient le deasil, c’est-à-dire tourner trois fois autour d’une personne à laquelle on veut du bien, en se dirigeant de l’est à l’ouest, suivant le cours du soleil. Faire le tour en sens contraire, ou le wither-shins, passait pour une espèce de maléfice, 30.


Vâchpa, l’un des cinq premiers disciples du Bouddha, 97.

Vâisalî, ville anciennement célèbre par ses richesses et son importance politique, dont le nom paraît souvent dans les prédications et les légendes de Sâkya. Elle était située dans l’Inde centrale, au nord de Pâtalipoutra, et sur la ri-