Page:Massé - À vau-le-nordet, 1935.djvu/180

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
178
à vau-le-nordet

Il n’y a de vraiment ouvert à Kébec que les portes Saint-Louis, du Palais, Kent, Hope, Saint-Jean, etc.

          

Avis aux toutous qui n’ont pas la queue blindée de n’en frétiller que de haut en bas dans les rues de la ville.

          

Voulez-vous vous édifier sur les mœurs judiciaires de Kébec ? Oyez, oyez, oyez le juge en chef Osgoode s’adressant à David McLane, convaincu d’indiscrétion ou, comme on disait alors, d’avoir tenu des propos séditieux :

« Vous êtes condamné à être pendu par le col, mais non pas jusqu’à ce que mort s’ensuive car vous devrez être ouvert en vie et vos entrailles arrachées et brûlées, après quoi votre tête sera séparée de votre corps qui devra être divisé en quatre parties. »

En quatre parties ! On ne saurait vraiment être mieux partagé !… Et le sympathique magistrat ajoute : « Que Dieu ait pitié de votre âme ! » C’est donc beau, la charité chrétienne !