Page:Massicotte - Faits curieux de l'histoire de Montréal, 1922.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pays, et, pour cela, ils résolurent de fonder une autre société puissante appelée Les Chasseurs.

Dans ses Cardinal facts of Canadian History, J.-P. Taylor prétend que ce fut une "American organization in sympathy with Canadian rebels", mais l’historien L.-O. David attribue cette fondation à Robert Nelson et à quelques Canadiens qui l’accompagnaient dans la république voisine. Ce dernier auteur, dans une récente édition des Patriotes de 1837-38, nous fournit d’intéressants détails.

« L’association, dit-il, avait quatre degrés : l’Aigle, dont le rang correspondait à celui de chef de division ; le Castor, qui avait l’autorité d’un capitaine ; la Raquette, qui avait neuf hommes sous son commandement, et le Chasseur, simple soldat.

« Chaque degré avait ses signes particuliers… Pour savoir si une personne faisait partie de l’association, on lui disait : Chasseur, c’est aujourd’hui mardi ! La personne devait répondre : mercredi. Il y avait aussi une certaine manière de donner la main.

Pour entrer dans la société, il fallait prêter le serment suivant : Je, A… D…, de mon consentement et en présence de