Page:Massicotte - Faits curieux de l'histoire de Montréal, 1922.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LA PLACE ROYALE

En 1611, Samuel de Champlain, au cours d’une reconnaissance qu’il fit de l’île de Montréal et de ses environs, s’arrêta sur une pointe de terre qui se trouvait entre la petite rivière Saint-Pierre et le fleuve Saint-Laurent, et choisit cet endroit pour y ériger une habitation à laquelle il donna le joli nom de Place Royale. [1]

Pourquoi ne pas consacrer quelques instants à relire les pages élogieuses que l’illustre fondateur de Québec a consacrées à nos parages.

Champlain part de Québec, le 21 mai 1611 et il arrive à l’île de Mont-Royal le 28 mai. Il cherche où il pourra élever un fort pour faire la traite avec les sauvages

  1. Ce nom qui s’est perpétué jusqu’à nous désigne aujourd’hui un square sis entre les rues Saint-François-Xavier, Saint-Paul, Saint-Sulpice, et des Commissaires.