Page:Massicotte - Faits curieux de l'histoire de Montréal, 1922.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


color, or tipsy. The Sisters who were thus cruelly assailed have made the once opprobrious epithet a title of the highest honor." (Appleton’s Guide, pp. 68, 69.)

Si l’on se reporte, maintenant, au Murray’s Illustrated Guide and Pocket Business Directory to Montréal and Ottawa for 1893, p. 25, on y trouve, en effet, le paragraphe ci-dessus, mais accompagné d’autres notes assez exactes.

Dans sa 20th Century Edition du même ouvrage, p. 31, M. Murray a cependant fait disparaître l’entrefilet ci-dessus ; il se contente du renseignement suivant : “The name “Grey Nuns” was first given them in dérision (see Appleton’s Canadian Guide Book)”, et c’est tout.

N’est-ce pas que ce jeu de renvoi est agaçant et semble louche ? Mais, en justice, il faut avouer que ces auteurs n’ont pas inventé la calomnie qu’ils colportent avec une certaine complaisance, dirait-on.

L’injure date du régime français, à l’époque où Montréal se divisa en deux camps au sujet de l’hôpital dirigé par les Frères Charon. L’administration de cette institution avait été désastreuse et il s’agissait de savoir à qui leur œuvre passe-