Page:Maupassant - Malades et médecins, paru dans Le Gaulois, 11 mai 1884.djvu/15

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

que lésion organique ?

Le docteur hocha la tête :

— Non, aucune.

— Peut-être quelque affection de foie ou des reins ?

— Non pas, tout cela était sain.

— Avez-vous bien observé si l’estomac fonctionnait régulièrement ? Une attaque provient souvent d’une mauvaise digestion.

— Il n’y a pas eu d’attaque.

M. D…, très perplexe, s’agitait :

— Mais, voyons. Il est mort de quelque chose pourtant ? — De quoi alors, à votre avis ?

Le médecin leva le bras :

— Je n’en sais rien, absolument rien. Il est mort parce qu’il est mort — voilà.

M. D…, alors, d’une voix émue, demanda :

— Quel âge avait-il donc au juste, celui-là ? Je ne me le rappelle plus.

— Quatre-vingt-neuf ans.

Et le petit vieux, d’un air incrédule et rassuré, s’écria :

— Quatre-vingt-neuf ans ! Mais alors ce n’est pourtant pas non plus la vieillesse ?…

guy de maupassant