Page:Maupassant - Zut !, paru dans Le Gaulois, 5 juillet 1881.djvu/2

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



ZUT !



— Joseph !

— Monsieur ?

— Ma lance et mon bouclier !

— Monsieur dit ?

— Je te demande ma lance et mon bouclier.

— Mais, monsieur…

— Dépêche-toi, maraud, et dis à mon valet de seller mon bon cheval de bataille. Il paraît qu’on nous insulte là-bas, en Italie, et j’irai, par la sambleu ! leur clouer la langue au palais avec le fer de ma lance, à ces lazaroni braillards.