Page:Meilhac, Halévy - Le Château à Toto.pdf/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



RAOUL, à Toto, tout en mangeant.

Elle est fâchée tout d’ même.


TOTO, assis et mangeant.

Elle en a l’air…


RAOUL.

Flambé, mon cinquième mariage.


TOTO.

Comment, tu voulais ?…


RAOUL.

Pourquoi pas… j’en ai plein le dos, moi, de la vie élégante… mon rêve, c’est de m’habiller en paysan. Alors, n’est-ce pas, puisque la fermière avait la bonté… J’aurais été fermier…


TOTO.

Puisqu’il s’agit de choses sérieuses, il faut vous raccommoder.


RAOUL.

Comment ?


TOTO.

Dis-lui quelque chose.


RAOUL.

J’ peux pas, moi, j’ peux pas… dans ma position, c’est une question d’amour-propre… et puis faut tout dire, ça m’embête…


TOTO.

Veux-tu que j’ m’en charge ?


RAOUL.

J’aimerais mieux…


TOTO.

Ne bouge pas, je vas t’arranger ça…


RAOUL.

Vas-y.

Toto traverse la scène et va à Catherine.


TOTO.

Eh ! bien… voyons, Catherine… voyons…


CATHERINE.

Ah ! m’sieu Toto, si vous saviez…