Page:Meilhac et Halévy - La Vie parisienne, 1866.djvu/81

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Scène VIII

Les Mêmes, CLARA, LOUISE, LÉONIE, PROSPER en domestique.



PROSPER, annonçant.

Madame la vicomtesse de la Pépinière.

(Entre Clara en grande toilette.)


LE BARON.

Ah ! quelqu’un…


PAULINE.

Ça ne m’étonne pas, seule avec vous, ce bonheur-là ne pouvait pas durer. (A Clara.) Cette chère vicomtesse.


PROSPER, annonçant.

Madame la baronne de la Haute-Venue (Entre Louise.) Madame la marquise de la Farandole !

Entre Léonie.


PAULINE.

Cette chère baronne, cette chère marquise !


LÉONIE.

Cette chère amirale. Oh ! mais, vous avez un air de contentement.


PAULINE.

Ça se voit…


LÉONIE.

Parfaitement…


PAULINE, à part.

Ah ! mais alors me voilà perdue, moi… (Avec noblesse.) M. le baron de Gondremarck…


LES FEMMES.

Baron…


LE BARON.

Mesdames…


PROSPER, annonçant,

Madame de Sainte-Amaranthe… le général de Porto-Rico déjà nommé !

Entre Gabrielle au bras d’Urbain.