Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, IV.djvu/281

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GARDEFEU.

Bobinet !


BOBINET.

La trahison de Blanche Taupier nous sépara…


GARDEFEU.

Que la trahison de Métella nous réunisse !


BOBINET.

Eh bien, voyons, comment ça va-t-il ?


GARDEFEU.

Je te remercie.


BOBINET.

Mais ça n’est pas tout ça, revenons à Métella… c’est une rouée !


GARDEFEU.

Une vraie rouée !


BOBINET.

On dit d’une femme : « C’est une rouée !… »


GARDEFEU.

Pourquoi ?


BOBINET.

Parce qu’elle a fait ceci et cela.


GARDEFEU.

La belle affaire !


BOBINET.

Mais Métella, ça n’est pas ça…


GARDEFEU.

C’est autre chose !…


BOBINET.

À la bonne heure ! quand vous voudrez me parler d’une rouée, parlez-moi de Métella… Elle nous trompait !…