Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, IV.djvu/313

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GARDEFEU.

Ça va très bien, j’aurai ma table d’hôte.

(Entre Bobinet, il a l’air navré ; il traverse la scène et va tomber avec accablement sur un fauteuil.)


Scène IX

GARDEFEU, BOBINET.



GARDEFEU.

Qu’est-ce que tu as, toi ?


BOBINET.

Et moi qui m’étais décidé à aller chez les femmes du monde parce que je n’avais plus le sou !… Ah ! mon ami !… J’arrive de la rue de Varennes…


GARDEFEU.

La petite comtesse de la Roche-Trompette n’était pas chez elle ?


BOBINET.

Elle y était.


GARDEFEU.

Elle ne t’a pas bien reçu ?


BOBINET.

Elle m’a presque sauté au cou.


GARDEFEU.

Eh bien, alors ?…


BOBINET.

Je revenais aux femmes du monde parce que je commençais à trouver que les autres coûtaient trop cher… Eh bien ! sais-tu ce qu’elle m’a dit, la comtesse Diane ?… elle m’a dit : « Mon ami, vous pouvez me