Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/159

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CALONICE



Sur la grande galère à quatre rangs de rames,
Calonice ramène une fille d’Asie
Qui, nue et frissonnante et belle, s’extasie
De fouler des tapis de pourpre aux rouges trames.