Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/160

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
144
sonnets


« Ô vierge, dit la Grecque, entre toutes choisie
Pour apaiser mon cœur percé de mille lames,
Tu connaîtras le sens des longs épithalames
Et de mon amitié la chaste hypocrisie ! »

Dans l’air, à ce moment, on vit deux hirondelles
Caresser les cheveux épars des fiancées,
Et la brise chantait : Hyménée ! autour d’elles.

Mais la lune baisa les vagues balancées,
Et tu parus, le front couronné d’asphodèles,
Ô nuit, ô blanche nuit, ô nuit mystérieuse !