Page:Michel Corday - Les Hauts Fourneaux, 1922.djvu/247

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Fontainebleau, 28 août 1916.

La Roumanie entre dans la guerre. Paron, qui vient me voir, me dit que la nouvelle provoque des satisfactions discrètes, où perce l’espoir que cet événement hâtera la fin. Pas plus d’enthousiasme populaire qu’au moment de l’intervention italienne. Briand passe pour l’artisan de l’adhésion roumaine. Aussi déterminera-t-elle au moins une victoire : celle du ministère.

Fontainebleau, 1er septembre 1916.

Un colonel a ordonné a ses sous-officiers de faire aux soldats des « théories » sur ce canevas de sa main : « Il est insensé de supposer qu’un phénomène qui s’est toujours rencontré depuis que les hommes existent doive jamais disparaître. La guerre est éternelle et nécessaire. Acceptons cette nécessité, comme les autres maux qui frappent l’humanité ». Ainsi, ce colonel proclame que les maux dont ont souffert les