Page:Michelet - OC, La Montagne, L’Insecte.djvu/237

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Nature, je serais tombé (comme plus d’un aujourd’hui), dans l’insouciance du droit. J’échangeai souvent les deux mondes. Lorsque, dans l’étude humaine, l’haleine allait me manquer, je touchais Terra Mater et reprenais mon essor.

C’est tout le secret de ce livre. S’il m’a encore renouvelé, s’il m’a effacé vingt siècles, puisses-tu, jeune voyageur, qui viens avec la force entière et tout le jour devant toi, y trouver un point de départ ! Qu’il te soit un de ces sommets moyens où l’on s’arrête à l’aube, pour se reconnaître un moment, marquer le but d’un œil sûr, monter, s’élancer plus haut.