Page:Michelet - OC, Les Femmes de la Révolution, Les Soldats de la Révolution.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
195
LE PALAIS-ROYAL EN 93

succès immense ; les Jacobins eux-mêmes épargnèrent cette femme charmante, qui versait a tous l’opium d’amour, les eaux du Léthé. L’impression n’en fut pas moins peu favorable à la Gironde. La pièce de l’amie de Vergniaud révélait trop que son parti était celui de l’humanité et de la nature plus encore que de la patrie, qu’il serait l’abri des vaincus, qu’enfin ce parti n’avait pas l’inflexible austérité dont le temps avait besoin.