Page:Michelet - OC, Les Femmes de la Révolution, Les Soldats de la Révolution.djvu/329

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
327
LA TOUR D’AUVERGNE


IX


Ceux qui croient à l’efficacité de l’intervention des saints peuvent se recommander aux mérites de Corret de La Tour d’Auvergne, et dire, l’invoquant comme patron : « Saint Corret, priez pour nous ! »

Y a-t-il, en effet, vie de saint dans la Légende dorée, parmi tant de fictions imaginées pour obtenir un parfait idéal de sainteté, qui atteigne aussi bien ce but que l’incontestable histoire de cet homme, notre contemporain, que plusieurs vieillards qui vivent encore ont vu et entendu.

Il a failli rétablir dans l’armée la superstition des reliques. Les soldats ne pouvaient se décider à s’en séparer ; ils demandèrent et obtinrent que son nom serait toujours inscrit à la tête du contrôle, et que son cœur leur resterait. L’armée tout entière donna un jour de sa solde, et de cette contribution spontanée on acheta une boîte d’argent, qui, couverte de velours noir, fut toujours portée à la tête de la première compagnie de la Quarante-Sixième demi-brigade.