Page:Mickiewicz - Les Slaves, tome 1.djvu/138

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





ONZIÈME LEÇON.


____


Découverte littéraire de Wenceslas Hanka. — Le manuscrit de Krorlodwor. — Le poême héroïque Zaboï-Lavoï-Ludiek ; ce que signifie ce poème. — La lutte entre le christianisme et le paganisme se poursuit encore aujourd’hui dans la littérature. — Le christianisme introduit chez les Slaves la famille, l’autorité, l’enseignement, etc., et prépare l’unité slave.

____

Mardi, 2 février 1841.


Wenceslas Hanka, dont le nom est si connu dans la littérature slave, découvrit en 1817, à Krolodwor (Kônigskof), un manuscrit bohème. Ce manuscrit ne date que du xiiie siècle, mais on y trouve des fragments de la plus haute antiquité ; ce sont des poëmes de peu d’étendue. L’un d’eux, poëme héroïque, in-