Page:Mickiewicz - Les Slaves, tome 1.djvu/179

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





QUATORZIÈME LEÇON.


____


Les Slaves occidentaux ; leurs destructions. — Otho, évêque de Bamberg, convertit une partie de la Poméranie. — Le poème d’Igor. — Boïan.

____

Vendredi, 12 février 1841.


Nous avons examiné les monuments littéraires les plus anciens de cette langue que quelques auteurs appellent la langue wende ou syrbienne, et que nous appelons polonaise ou polono-bohême. Cette langue comprend les dialectes des peuples slaves du Nord et du Nord-ouest. Représentée aujourd’hui par la Pologne et la Bohême, elle a fait des pertes immenses ; d’innombrables tribus qui la parlaient dans l’Occident ont péri sans laisser aucune œuvre littéraire écrite. Les Polonais et les Bohêmes, leurs héritiers dans le domaine de la parole, s’efforcent de reconstruire leur