Page:Mickiewicz - Les Slaves, tome 1.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





QUATRIÈME LEÇON.


____


La slavie fabuleuse et la Slavie historique. — Action de Rome sur les peuplades slaves. — Le christianisme seul parvient à les transformer. — Berceau de la culture slave ; commencement de son histoire ; le premier de ses dialectes élevé à la dignité de langue. — Les Serviens. — Bataille de Kossowo ; son influence sur la poésie survienne. — Les Bohèmes, leurs erreurs, leur littérature, leur régénération. — Analogie entre certains peuples slaves et les nations de l’Occident, comme forces actives de la chrétienté. — La Pologne et la France, la Bohême et l’Allemagne, la Russie et l’Angleterre.

____

Vendredi, 8 janvier 1841.

MESSIEURS,

En quittant ce territoire presque fabuleux dont je n’ai fait que vous indiquer la position car il est très difficile d’en saisir les limites, nous avons, en remontant le Danube, trouvé le pays de la réalité, le pays de l’histoire. Toutes les fois, en effet, que les armées de l’Occident, les armées des Grecs et des Romains, celles même des Croisés, passaient le Danube inférieur, on peut dire qu’elles sortaient de l’histoire, qu’elles entraient en pleine poésie et qu’en s’avançant encore plus loin vers le Don elles plongeaient dans la fable.

D’un autre côté, les chefs barbares, les chefs des