Page:Milledonne (Baschet)- Journal du concile de Trente.djvu/37

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Du saint
CONCILE DE TRENTE


________________


La secte de Luther croissait. Déjà une grande partie de l’Allemagne et des pays circonvoisins, l’Angleterre surtout, étaient envahis par cette hérésie, qui, comme un fléau souterrain, pénétrait par tout le monde. L’empereur Charles-Quint venait de publier l'intérim à Augsbourg. Et chaque État, chaque province, chaque ville aspirait à la célébration d’un concile général pour mettre fin à ces divisions si grandes dans la chrétienté, et éviter par là les calamités qui par suite l’accablaient.

Pour ces motifs, Paul IIILe Pape Paul III convoque le Concile de Trente, dès le commencement de son pontificat se proposa de convoquer le Concile et désigna Mantoue[1], puis

  1. « Et ayant pris le sentiment des Princes dont le concours nous paroissoit particulièrement utile et