Page:Mirbeau - Ça les embête, paru dans l’Écho de Paris, 8 décembre 1890.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour qu’il y ait une pièce, que des personnages entrent, parlent et sortent…


Premier critique

C’est évident…


Deuxième critique

Il faut des faits…


Premier critique

Il n’y a pas de faits…


Deuxième critique

Des événements…


Premier critique

Il n’y a pas d’événements…


Deuxième critique

Des complications…


Premier critique

Il n’y a pas de complications…


Deuxième critique

Il faut qu’il se passe des choses amusantes… des choses imprévues… des choses extraordinaires… des choses qui s’enchevêtrent et se débrouillent, qui se nouent et se dénouent…


Premier critique

Et il ne se passe rien… rien… rien… Pas ça !


Deuxième critique

Il faut que je rie à une comédie, et que je pleure à un drame. Eh bien, je ne ris pas du tout, je n’ai pas ri une seule fois, pas une seule fois !…


Premier critique

Moi, non plus, je n’ai pas ri… Et comment peut-on rire, je vous le demande ?… Moi, je trouve ça révoltant, ce parti-pris de nous empêcher de rire… Ça me révolte…