Page:Mirbeau - L’Épidémie.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

LE MEMBRE DE L’OPPOSITION

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, taisez-vous !

LE MEMBRE DE LA MAJORITÉ

Je me tairai si je veux !… Vous n’avez pas de leçons à me donner !…

LE MAIRE

Messieurs !… Messieurs !… Je vous en prie !

LE MEMBRE DE LA MAJORITÉ

Nous ne sommes pas dans votre cabaret ici… (Prenant à témoin les portraits des Présidents de la République.) avec tous les souteneurs et toutes les filles de la ville !

LE MAIRE

Messieurs ! Messieurs !…

LE MEMBRE DE L’OPPOSITION

Eh bien !… venez-y donc, dans mon cabaret… comme vous dites. Osez donc y venir ! (Prenant à témoin ses collègues.) Cabaret !… le meilleur café de la ville !… le plus beau café de la ville !… un café Louis XVI !… Venez-y !

LE MEMBRE DE LA MAJORITÉ

Oui, j’irai !… J’irai pour le faire fermer ! (Ils se lèvent, se menacent du poing.) Je ne puis comprendre qu’on tolère des établissements pareils ! C’est une honte !… une immoralité… un attentat à la pudeur !… (Ils continuent de s’invectiver d’un bout de la table à l’autre.)

LE MAIRE

Messieurs ! Messieurs !