Page:Montesquieu - Pensées et Fragments inédits, t2, 1901.djvu/572

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


l’assassinat du duc de Guise, mais en l’abrégeant un peu, dans ses Réflexions sur quelques Princes (Voyez ses Mélanges inédits, page 189).

Page 261, ligne 7. — Cet article est la mise au net d’un autre, qui se trouve dans le même tome des Pensées, au verso du f° 76, et qui est corrigé et raturé de la première à la dernière ligne.

Page 262, lignes S et 6. — Dunkerque lut cédé à la France par un traité du 27 octobre 1662.

Page 262, ligne 11. — C’est de Bossuet qu’il s’agit ici.

Page 262, ligne 20. — 11 y avait d’abord: « chasser les Protestants, j’ai. »

Page 263, ligne 4. — Le mot encore a été ajouté après coup.

Page 263, lignes 4 à 13. — Il s’agit ici, bien entendu, de Mad° de Maintenon, dont Théodore-Agrippa d’Aubigné, l’historien, fut, en effet, le grand-père.

Page 2(53, ligne 20. — Le mot vieil/es a été ajouté après coup.

Page 264, lignes 17 à 19.— Il s’agit ici de l’évacuation de l’Italie après la bataille de Turin (7 septembre 1706).

Page 264, note 1. — Montesquieu renonça à mettre dans les Considérations sa réflexion sur la bataille d’Hochstaîdt.

Page 264, lignes 25 et 26. — Il s’agit ici de la guerre de la Succession d’Espagne.

Page 266, lignes 6 et 7. — Anne-Marie de La Trémouille, princesse des Ursins, finit par être chassée d’Espagne, le 23 décembre 1714, par la reine Élisabeth, seconde femme de Philippe V.

Page 267, ligne 2. — Michel Le Tellier (1643-1719), jésuite, fut confesseur de Louis XIV de 1709 à 1715.

Page 267, ligne 14. — Sous la Régence, le marquis de Brancas fut membre du Conseil du Dedans du Royaume, et le marquis de Canillac, du Conseil des Affaires étrangères.

Page 267, ligne 21. — Les mots l’abbé ont été ajoutés après coup.

Page 268, ligne 1. — Gilbert Bumet (1643-1715) a écrit, entre autres ouvrages, une Histoire de la Réformation en Angleterre, et puis son Histoire de mon Temps, qui ne fut publiée qu’en 1724.

Page 268, ligne 7.— Le mot Régent a été ajouté après coup.

Page 268, ligne 13. — Le M. le Duc dont il s’agit ici est, bien entendu, encore Louis-Henri de Condé, duc de Bourbon, qui fut premier ministre de Louis XV.

Page 268, lignes 13 et 14.— Cet alinéa a été ajouté après coup.